L’érosion des bulbes printaniers se prépare dés l’hiver. Pour profiter de massifs généreux l’an prochain, soignez vos plantations automnales!

Si certains bulbes tolèrent une installation tardive, à l’image des tulipes et d’une majorité de lis, d’autres l’acceptent mal et la qualité de leur floraison s’en ressent. Avant de commencer à émettre leurs pousses, les narcisses et les jonquilles demandent trois mois pour s’enraciner correctement, et les jacinthes au moins deux.  Pour disposer du meilleur choix de bulbes, décidez-vous rapidement et passez commande tôt: les catalogues ont déjà fleuri dans les boîtes aux lettres ! Si vous ne pouvez planter dès réception, conservez les bulbes au frais et au sec, en les surveillant de temps en temps pour lutter contre d’éventuels pucerons. Préparez le sol à l’avance. Il doit être bien labouré et parfaitement désherbé. Évitez tout apport d’engrais (vous utiliserez un produit spécialisé juste après la floraison). Les profondeurs de plantation varient d’une espèce à l’autre. Retenez comme principe que la pointe du bulbe doit être recouverte de deux fois la hauteur de celui-ci. Pour éviter tout manque dans vos plantations, installez quelques bulbes en surnombre au potager. Plantés dans des godets ou des pots profonds, ils prendront en temps voulu la place des éventuels absents.