Étiquette : Extension cheveux

Conseils Coiffure années 60

En version longue ou en chignon, le style Années 60 revu et corrigé décennie 2010 vous est proposé par extens-hair.com !

Il vous faut une fois vos extensions de cheveux posées :

  • un peigne à queue
  • une brosse demi-ronde
  • un spray coiffant ou de la laque
  • un spray « brillantant »
  • un bandeau ou des épingles crantées

Le mi-long crêpé Le bandeau à pois ou à carreaux retenant un carré mi-long joliment gonflé : c’est tout le charme des années 60 ! Après le shampooing et le brushing il vous suffit de travailler le dessus de la tête, mèche par mèche. A l’aide de la queue du peigne, prélevez une mèche, crêpez-la en ramenant les cheveux de l’extrémité vers la base. Lissez-la superficiellement avec la brosse et ainsi de suite. Dé-mêlez bien les langueurs puis laquez le tout avant de poser le bandeau.
Conseil N’oubliez pas la touche de parfum. Légères, fleuries à l’image de ces années-là, les créations d’alors s’appellent : Cabochard de Grès, Yves de Saint-Laurent, Diorissimo de Dior ou encore Chants d’Arômes de Guerlain.

Un chignon deux versions avec vos extensions capillaires

Crêpez le sommet de la tête. Pour un volume certain, vous aurez pris soin d’y poser quelques gros rouleaux avant le séchage. Ramenez vos cheveux vers l’arrière puis en-roulez-les sur le plat de la main, et maintenez de bas en haut avec des épingles. Version soir : vaporisez du spray brillantant sur la mèche de devant, lissez et ramenez de côté. Version jour: rassemblez les cheveux, crêpez légère-ment avant de les enrouler en coque dans le chignon.
L’oeil de biche

Pas de maquillage sixties sans oeil ourlé d’eye-liner et frangé de mascara. Le marron ou le noir s’impose quelle que soit la teinte de l’iris. Étirez l’oeil vers la tempe à l’aide de votre main gauche, puis tracez un trait continu au ras des cils, à partir du centre de la paupière en débordant sur l’extérieur. Passez deux couches de rimmel.

Un article : www.extens-hair.com/fr/

Une juste vision de la Suisse

Quand on parle de la Suisse sur internet il y a énormément de rumeurs et de légendes urbaines qui circulent. Nous parlons de temps en temps entreprises sur notre blog. La première chose qu’il vient à dire c’est que la Suisse n’attends rien un paradis fiscal en effet toute entreprise déclaré en Suisse paye un taux d’impôt qui est proche tout de même des 18,5 % du chiffre d’affaires. Si il y a quelque chose qu’il faut bien dire c’est que les activités de type entreprise individuelle ont bien d’autres chances de réussite en Suisse par rapport à d’autres pays. Les pures players sur Internet sont nombreux. Citons les extensions capillaires qui compte bien des sites internet en place et qui vendent en ligne directement avec livraison partout en Suisse. Les habitudes d’achats en Suisse se sont développés vers le web malgré ce que l’on a tendance à dire en France où l’on donne un certain retard à la Confédération helvétique sur ce point. Postfinance un système de paiement en ligne qui se veut efficace et très sécurisé avec notamment l’usage d’une calculette jaune qui crée une autre donnée à saisir pour avoir accès à un compte bancaire à créer des bases pour que les inconscients collectifs aient confiance dans le web. Le web en Suisse en tout cas se développe plutôt bien avec un réseau 4G très efficace qui permet le développement application mobile iPhone ou Android très utile aux utilisateurs comme info route, les programmes sportifs et bien d’autres.


Theme by Forward