Une innovation dans la santé oculaire à découvrir !

Les verres optiques parlons en !

La presbytie, évolution naturelle de la vue, est inéluctable après 40 ans. Si on ne peut plus, lire le journal ou la carte de restaurant qu’en les tenant à bout de bras, c’est à cause de la perte de souplesse du cristallin, qui n’accommode plus comme avant. La vision de près devient de plus en plus compliquée, jusqu’à se stabiliser vers l’âge de 60 ans. Les verres progressifs, capables de la corriger tout en compensant un autre défaut visuel en (myopie, hypermétropie ou astigmatisme), sont alors très intéressants. Plusieurs nouveautés cette année améliorent encore le confort visuel grâce à un degré de personnalisation jamais atteint jusque là dans les couleurs des verres optiques. Chez Essilor, leader mondial de verres progressifs, l’innovation s’appelle Varilux, premier verre conçu à l’aide d un simulateur virtuel mesurant les mouvements de la tête et des yeux. Dix critères de personnalisation sont pris en compte par l’ordinateur, relatifs au comportement visuel de chacun. Objectif : proposer  des verres optiques sur mesure, très confortables même en mouvement ! Ce sont les verres qui s’adaptent au porteur, et non l’inverse !