Mois : mars 2016

Le jardinage en savoir plus

Le bonheur du jardinage

L’hiver est aux portes du jardin. Les feuilles mortes rappellent que dame nature se prépare au repos. Pour le jardin, l’hiver est un moment rude. Il s’endort doucement mais poursuit son travail inlassable de recyclage. Etre jardinier, c’est tout d’abord une passion des arbres, des fleurs, des légumes et des plantes. Un bon jardinier possède moult secrets d’antan. La minutie d’un jardinier est comparable à celle d’un chercheur. Il note judicieusement tous ces semis, ces réussites et ces échecs. De temps à autre, il s’inspire de la lunaison comme le faisaient nos ancêtres. En 2013, les auteurs de livre sur le jardinage n’en finissent plus d’expliquer les meilleures méthodes de récolte. Des cahiers pratiques existent pour les novices. Le cheminement du jardinage est régi par des fiches explicatives avec les erreurs à ne pas commettre.

Les conseils d’un expert

  1. Tous les jours, la visite du jardin s’impose en toutes saisons
  2. Le jardinage peut se faire dans de bonnes conditions sans engrais ni pesticide chimique
  3. L’inspiration se trouve auprès de jardiniers confirmés
  4. Le compost est ami du jardin
  5. Les insectes ne sont pas tous nuisibles pour le jardin
  6. On fait confiance à la nature

L’automne, le jardin se pare de mordoré

Cette saison est appréciée pour sa douceur. N’oubliez pas qu’un bon système électrique est important dans un jardin. La terre entre dans sa phase de ressourcement. Les feuilles mortes des arbres serviront de paillis pour les plantes qui restent en terre. Si le cœur nous en dit, l’heure est à la plantation de nouveaux arbres fruitiers ou de rosiers. Si on aime le chèvrefeuille et sa délicate fragrance, c’est aussi le moment d’enraciner la plante. Côté légumes, le potager livre ses dernières salades, ses choux de Bruxelles ou ses épinards. Le nettoyage du jardin en automne est nécessaire. Les feuilles malades des arbustes seront brûlées, les mauvaises herbes rejoindront le compost. Les herbes aromatiques restent en place dans le potager. Pour en bénéficier encore un moment, il est utile de les couvrir d’une petite serre. Elles seront préservées du gel et pourront encore agrémentées nos soupes. Tous ces gestes, la nature nous le rendra au printemps prochain.

« L’automne est le printemps de l’hiver » H.Toulouse-Lautrec

 

Une belle maison zen

Harmonie et style dans toute la maison

En 2016, toutes les pièces d’une maison se veulent vivantes et animées. Nous sommes nombreux à repenser la cuisine, la salle de bain et le séjour. Tout comme la mode vestimentaire, la mode relooking des logements ne surprend personne et oblige à rester dans le mouvement avec des tendances très poussées à la mise en place de techniques modernes de décoration d’intérieur.

La chambre à coucher, celle que l’on oublie

La chambre est un symbole de nuit paisible pour les petits et les grands. Elle inspire la plupart d’entre nous à la rêverie, à la lecture, parfois à la fatigue. La chambre est un des points centraux de notre vie. On la quitte le matin en forme pour la retrouver le soir éreinté. Cette pièce sacrée abrite nos rêves, notre vie intime et sa décoration est souvent bien travaillée pour qu’elle vous corresponde personnellement. On vient s’y réfugier quand le moral n’est pas au rendez-vous.

La chambre, une amie qui nous veut du bien

Cette partie de la maison est souvent tenue à l’abri des regards. C’est l’endroit où l’on oublie ses ennuis, l’espace où l’on se ressource. Dans la chambre à coucher, le lit trône souvent au milieu de la pièce. Parfois, on trouve un fauteuil ou un hamac qui nous incite au lâcher-prise. Le livre posé sur la table de nuit indique l’état d’esprit du moment de l’habitant. Quand tout se calme autour de nous, que l’on pousse la porte de la chambre, une sensation de légèreté parvient à l’esprit. Ce coin sacré est un lieu où l’on peut être vraiment soi-même. Il arrive que les émotions se libèrent dans la chambre, que l’on pleure ou que l’on rit. Le plus grand statut de la chambre est le repos. Dormir ressource et recharge notre organisme pour le lendemain. L’ambiance obtenue avec une décoration douce et feutrée mène doucement au pays de Morphée où l’on peut rêver que l’on conquiert le monde. Les Bouddhistes apprécient l’énergie de cette pièce en allumant des bougies et en méditant.

Comment choisir un bon lit?

Meuble incontournable de la chambre à coucher le lit se doit d’être confortable. En 2017, on trouve sur le marché des lits circulaires et des lits originaux. Peu importe, du moment que notre dos soit à l’aise. La panacée pour le lit, c’est sa douceur, l’impression qu’il nous tend les bras. Ce meuble est l’élément central de la chambre à coucher. Il doit plaire aux maîtres des lieux. Pour être sûr d’acheter un lit de qualité qui garantit un bon sommeil, les matelas à ressorts sortiront du lot. Les parures et les draps ressemblent à notre humeur. Vive les couleurs vives qui colorent les rêves de bonne humeur. L’essentiel, c’est de ressentir l’harmonie entre les tons et notre caractère. Les architectes d’intérieur déconseillent le rouge pour une chambre. La sobriété dans la décoration d’une chambre est primordiale. Les meubles sont peu nombreux et le désordre n’y a pas sa place. Ce sont les conditions d’un sommeil réparateur.

« De temps en temps, il faut se reposer de ne rien faire« . J.Cocteau

Source : www.exceptdesign.fr

Theme by Forward